À propos de

Ensemble, nous voyons un monde où les gens se rassemblent et passent à l’action pour apporter un changement durable – dans le monde, dans leur communauté et en eux-mêmes.»
— Barry Rassin, Président 2018/2019 du Rotary International

Le Rotary a été créé en 1905, le 23 février à Chicago – par un jeune avocat : Paul Harris.
«En 2015 – 1er juillet – l’organisation regroupe précisément 1 209 941 membres et 35 114 clubs. C’est le plus ancien des « clubs service » et le plus répandu sur la planète. Il est implanté dans 200 pays ou régions du monde, sur les cinq continents. En France et dans les pays francophones, on dénombrait à cette même date 36 098 Rotariens et 1460 clubs.»

District 1760

Parmi les 18 districts français, le D1760 couvre cinq départements : Alpes de Haute-Provence, Bouches du Rhône, Hautes-Alpes, Gard, Vaucluse. Il réunit plus de 2200 rotariens, répartis en 87 clubs, 5 clubs Rotaract, 3 clubs Interact et 1 club Rotex, regroupés en 11 secteurs.

Histoire du Club Valréas-Nyons

C’est en 1953 que 22 acteurs économiques de Nyons (11), Valréas (6), Grillon (2), Visan (2) et Vinsobres (1), professionnels de talent, se sont réunis pour créer un club local (le deuxième du Vaucluse après Avignon); leur réussite ne les comblait pas, ils avaient besoin de s’investir dans des actions totalement désintéressées, simplement au service des autres, et tout cela dans la convivialité de réunions régulières.

Le Rotary semblait à leur mesure. Dès cette date, le club présentait la singularité d’appartenir géographiquement à 2 départements mais surtout à 2 districts : le club choisit celui du sud, l’actuel district 1760. Le club a son siège à Valréas, mais avec des réunions alternées entre Nyons et Valréas.

En 60 ans, ce sont 137 membres qui ont été accueillis sous 58 presidents, (les premiers étaient élus pour 2 ans). La première femme à été admise en 2007; elles sont actuellement 9 parmi les 36 membres du club (dont l’effectif à évolué entre 22 et 41).

Outre les grandes actions internationales, le club s’investit plus particulièrement au niveau local auprès des blessés de la vie : l’aménagement des abords des Tisons (Condorcet),  la banque alimentaire, Les Restos du Coeur, les victimes des inondations de 1993, la création de haltes Alzheimer.

En faveur des jeunes, le club mène une action de partenariat avec les établissements scolaires locaux (Forum post-bac, récompenses, bourses, campagnes de prévention, encouragement du travail manuel…).  Le club a également participé à des actions internationales spécifiques dont il a été parfois à l’origine (orphelinat de Sao-Tomé, puits au Niger, victimes de séïsme en Haïti, pour les plus récentes).

Que ces actions soient des exemples à suivre pour les futurs rotariens de Valréas – Nyons.